geranne.fr

EXPO EN COURS

Christian Coulon, passionné de photographie, observateur insatiable et voyageur infatigable, a arpenté pour nous, de jour comme de nuit, le territoire très privé du Port Autonome.

Ses armes : Appareil Photo et Téléobjectif. Sa cible : L’instant unique.

Le jour, le va-et-vient des camions, le balancement des containers suspendus aux puissantes grues, les files dociles des voitures à l’embarquement, tout ce tumulte, cette activité bruyante et fébrile éclipse la majesté des bateaux qui patientent à quai.

Mais la nuit, les navires se parent d’étranges couleurs. Les coques s’embrasent, se couvrent de lumières inattendues, rivalisent d’éclat dans le miroir de l’eau.

A l’heure où Marseille s’endort, les hommes de la réparation navale viennent au chevet des géants des mers. Soudure, sablage, peinture sont les outils d’un peuple minuscule qui travaille à protéger ces coques gigantesques de la corrosion du sel et des aléas de la navigation.

Le Port Autonome de Marseille a salué la qualité de cette enquête poétique et rigoureuse par l’édition sur Dibon de quelques-uns de ses tirages.